Flash Info

La commune  a connu dès  le XIXème siècle une économie rurale prospère avec l’installation, en 1872, de sa première brosserie, l’usine BATARDY qui prend très vite de l’ampleur puisque l’on compte vers 1875, plus d’une centaine d’ouvriers.

 La brosserie fonctionne grâce à une machine à vapeur. On y fabrique essentiellement des brosses à dents et des brosses à ongles en os. La commune est connue comme l’un des centres brossiers les plus réputés de l’Oise. 

   

Afin d’assurer le développement de l’entreprise, et permettre son adaptation à la mécanisation, Monsieur BATARDY s’associe à la fin de la première guerre mondiale avec la brosserie THOMAS de NOAILLES, également très réputée pour devenir une société renommée : LA SAINT QUENTINOISE. Celles-ci se développent sur les sites de Noailles et du Fay Saint Quentin.

   

En 1920, LA SAINT QUENTINOISE  fusionne avec la brosserie de CAUVIGNY en apportant les parts majoritaires pour constituer une nouvelle société : LA BROSSE.

Celle-ci devient très vite mondialement connue, grâce notamment au fait qu’elle détient l’exclusivité du brevet de fabrication et de vente de brosses à dents « GIBBS » pour la France et l’Europe.

 En rachetant dans l’Oise plusieurs brosseries en difficulté, elle se place parmi les quatre ou cinq plus importantes affaires de brosserie en Europe. Elle occupe 600 salariés travaillant à domicile. Toutefois, son principal  concurrent est voisin : il s’agit de la brosse DUPONT de Beauvais.

 

Cette dernière, touchée par une baisse de productivité vers 1930, se voit proposer à son tour une fusion. Ceci devient effectif en 1932, par la création de la société :  LA BROSSE ET DUPONT.

 

La fusion des diverses sociétés a eu des effets très bénéfiques sur le plan économique mais a provoqué la concentration de l’activité sur un seul site : celui de BEAUVAIS, rue du faubourg saint Jacques.

 

Aussi peu après la seconde guerre mondiale, les locaux de la société LA BROSSE au FAY SAINT QUENTIN sont délaissés.

 

Tout en déplorant le départ d’une activité économique, la commune du FAY SAINT QUENTIN peut s’enorgueillir d’être le berceau des sociétés successives qui ont abouties à la constitution de la société LA BROSSE ET DUPONT.